Get Adobe Flash player

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

champ_elysees

Accès : Métro  Concorde, Franklin D. Roosevelt, George V, Etoile et Champs-Élysées - Clemenceau

L’avenue des Champs-Élysées (ou simplement les Champs-Élysées, parfois même les Champs) est une grande et célèbre avenue de la ville de Paris. Elle est considérée comme la plus belle avenue de Paris, et, selon une expression couramment utilisée en France, comme la plus belle avenue du monde. Elle tire son nom des champs Élysées, le lieu des Enfers où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque.

Description

Les Champs-Élysées sont situés dans le 8e arrondissement de Paris, au nord-ouest de la ville. Ils commencent à la place de la Concorde, où se dresse l'Obélisque, et s'étendent sur 1915 m, d'est en ouest, sur terrain plat dans la première moitié, puis en montée jusqu'à la place Charles-de-Gaulle (ancienne place de l'Étoile, au sommet de la butte de Chaillot), au centre de laquelle se trouve l’arc de triomphe de l'Étoile. Sa largeur est de 70 mètres sur près de 2 kilomètres.
Son tracé rectiligne offre une longue perspective née du palais du Louvre, dans laquelle s'alignent la statue équestre de Louis XIV dans la cour Napoléon du Louvre, l'arc de Triomphe du Carrousel, le jardin des Tuileries, l'Obélisque, l'arc de Triomphe, et plus loin à l'ouest, en-dehors de Paris, l'arche de la Défense. Il s'agit de l'axe historique de l'ouest parisien.
C'est un des principaux lieux touristiques de Paris. Dans sa partie inférieure, l'avenue est bordée d'espaces verts (square Marigny) et de quelques constructions (théâtre Marigny, Petit Palais, Grand Palais et son Palais de la Découverte), Palais de l'Élysée. Dans sa partie supérieure, on trouve de nombreuses boutiques de luxe, des lieux de spectacle (des cinémas, notamment les UGC Normandie, George-V et Triomphe ; le Lido ; le théâtre des Champs-Élysées), de célèbres cafés et restaurants (Fouquet's)...
Histoire
Au XVIIe siècle, les Champs-Élysées n'étaient qu'une longue promenade arborée au cœur d'une zone non urbanisée, depuis que Le Nôtre, le paysagiste du château de Versailles, fait planter en 1640[réf. nécessaire] un alignement d'arbres dans la continuité du Louvre et des Tuileries.
Son tracé actuel (jusqu'à ce que l'on appelait alors l'étoile de Chaillot) est achevé en 1724, et prolongeait la perspective du jardin des Tuileries. Un demi-siècle plus tard, elle est prolongée à l'ouest jusqu'à la Seine par les actuelles avenues de la Grande Armée à Paris et Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine, mais peu de temps après, le mur des Fermiers Généraux la limite de nouveau à l'Étoile. À partir de 1828, l'avenue est aménagée par la ville de Paris qui construit les premiers trottoirs.
En 1838 les Champs-Élysées sont aménagés par l'architecte Jacques Hittorff (y compris le dessin des réverbères toujours en place) (les jardins sont aménagés, par la suite, par Jean-Charles Alphand sous Napoléon III)
Les Champs-Élysées ont bénéficié d'un réaménagement coûteux (250 millions de francs) mais nécessaire en 1994, avec l'intervention de Bernard Huet (urbaniste), Jean-Michel Wilmotte et Norman Foster (designers de mobilier urbain). Cela s'est traduit, entre autres, par la suppression des contre-allées.

Recherche personnalisée