Get Adobe Flash player

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571
sacrecoeurAdresse : Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, 35, rue du Chevalier-de-la-Barre, 75018 Paris

Contact: Tél. 33 (0) 1 53 41 89 00

Site Officiel : Le Sacré Coeur

Accès : Métro Jules Joffrin + Montmartrobus (arrêt place du Tertre), Pigalle + Montmartrobus (arrêt Norvins),  Anvers - Abbesses + Funiculaire

Bus 30 – 31 – 80 – 85 (arrivée au pied de la butte)

Parking : Anvers ( montée à pied 20 min ou Funiculaire)

Personnes handicapées : ascenseur au 35, rue du Chevalier de la Barre

Origine de la construction

La basilique du Sacré-Cœur, dite du "Vœu principal", située au sommet de la butte Montmartre, surplombant la ville de Paris, est une basilique dont la construction fut décrétée par une loi votée par l'Assemblée nationale le 23 juillet 1873 après la défaite de 1871 pour « expier les crimes des communards », ainsi que pour rendre hommage à la mémoire des nombreux citoyens français qui ont perdu la vie durant la guerre franco-prussienne. C'est l'architecte Paul Abadie (mort en 1884) qui gagne le concours pour sa construction.

La première pierre a été posée le 16 juin 1875, et l'église a été construite avec la participation directe du gouvernement de la Troisième République pour célébrer le départ d'un nouveau régime, dont les lois constitutionnelles ont été votées la même année.

Toutefois elle n'a été achevée qu'en 1914 et consacrée qu'en 1919, après la fin de la Première Guerre mondiale, qui ironiquement a été vue par beaucoup de Français comme une vengeance contre l'Allemagne victorieuse lors de la guerre franco-prussienne.

La basilique : un monument architectural

Choeur et Abside
Très controversé, ce monument est pourtant l'un des plus visités de Paris. La basilique est en forme de croix grecque, ornée de quatre coupoles ; son dôme central, haut de 80 m, est surmonté d'un lanterneau, formée d'une colonnade. Le style éclectique architectural de la basilique, s'inspirant de l'architecture romane, de l'architecture byzantine, et particulièrement de la Cathédrale Saint-Front de Périgueux, a influencé plusieurs autres édifices religieux du XXe (basilique Sainte-Thérèse de Lisieux par exemple).

À l'intérieur, le plafond de l'abside est décoré de la plus grande mosaïque du monde, couvrant un surface de 475 m². Elle représente le Sacré-Cœur de Jésus glorifié par l’église catholique et la France. À sa base on peut lire une phrase en latin signifiant: "Au Cœur très saint de Jésus, la France fervente, pénitente et reconnaissante".

Une immense tour carrée servant de clocher renferme, entre autres cloches, la plus grosse cloche de France. Baptisée la Savoyarde, elle a été fondue à Annecy en 1895 par les frères Paccard. Elle mesure 3 mètres de diamètre et pèse 18 835 kg, quant à son support il pèse 7 380 kg. Elle fut offerte à la basilique par les quatre diocèses de la Savoie, et arriva sur la butte le 16 octobre 1895, ce qui fut un événement parisien.

La crypte qui a la même disposition que l'église, est une des curiosités de la basilique.
On peut accéder à la basilique en empruntant le funiculaire de Montmartre.

Recherche personnalisée