Get Adobe Flash player

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571
grande_archeAdresse : Quartier de la Défense

Site Officiel : La Grande Arche

Accès : Métro : Grande Arche la Défense
RER : Grande Arche la Défense

 

La Grande Arche de la Fraternité, connue sous le nom d'usage de l'Arche de la Défense ou Grande Arche, est un monument situé dans le quartier d'affaires de la Défense à l'ouest de Paris, sur le territoire de la commune de Puteaux.
Histoire
Les présidents Georges Pompidou (projet de Ieoh Ming Pei) et Valéry Giscard d'Estaing (projet de Jean Willerval) eurent pour projet de marquer l'axe historique par une œuvre architecturale monumentale. C'est le Président François Mitterrand qui concrétise finalement ce projet, sous le nom de projet Tête Défense.
L'EPAD lance donc en 1982 un concours international d'architecture. Ce concours réunit 424 projets anonymes venus du monde entier, dont quatre sont sélectionnés par l'EPAD et présentés au Président. C'est le projet de l'architecte danois Johann Otto von Spreckelsen et de l'ingénieur concepteur danois Erik Reitzel, qui proposaient de construire une grande arche, qui est sélectionné.
Conduits par l'entreprise française de travaux publics Bouygues, les travaux débutent réellement en 1985. Deux mille ouvriers qualifiés travaillent sur ce chantier (deux d'entre eux perdent la vie lors de la construction des structures supérieures). Pendant l'été 1986 Johann Otto von Spreckelsen demande à être libéré de toutes ses obligations concernant l'Arche. La Maîtrise d'ouvrage accepte cette demande de désengagement, et Spreckelsen confie la responsabilité pour l'architecture à Paul Andreu. Reitzel prend la décision de continuer le travail jusqu'au bout. La construction des deux piliers dure un an environ, deux équipes indépendantes travaillant en parallèle sur chacun d'eux.
L'inauguration a lieu en juillet 1989 qui est une période qui connait des célébrations d'envergure telles que les cent ans de l'inauguration de la Tour Eiffel, le bicentenaire de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (l'ouverture au public le 26 août 1989 intervient justement pour célébrer ce dernier évènement). Le sommet du G7 intervient au même moment.
Construite dans l'axe est-ouest parisien de l'axe Historique, elle rejoint d'autres monuments tels que l'Arc de triomphe de l'Étoile, l'Obélisque, les jardins des Palais des Tuileries et l'Arc de triomphe du Carrousel.

La Grande Arche de la Fraternité, connue sous le nom d'usage de l'Arche de la Défense ou Grande Arche, est un monument situé dans le quartier d'affaires de la Défense à l'ouest de Paris, sur le territoire de la commune de Puteaux.

Histoire

Les présidents Georges Pompidou (projet de Ieoh Ming Pei) et Valéry Giscard d'Estaing (projet de Jean Willerval) eurent pour projet de marquer l'axe historique par une œuvre architecturale monumentale. C'est le Président François Mitterrand qui concrétise finalement ce projet, sous le nom de projet Tête Défense.

L'EPAD lance donc en 1982 un concours international d'architecture. Ce concours réunit 424 projets anonymes venus du monde entier, dont quatre sont sélectionnés par l'EPAD et présentés au Président. C'est le projet de l'architecte danois Johann Otto von Spreckelsen et de l'ingénieur concepteur danois Erik Reitzel, qui proposaient de construire une grande arche, qui est sélectionné.

Conduits par l'entreprise française de travaux publics Bouygues, les travaux débutent réellement en 1985. Deux mille ouvriers qualifiés travaillent sur ce chantier (deux d'entre eux perdent la vie lors de la construction des structures supérieures). Pendant l'été 1986 Johann Otto von Spreckelsen demande à être libéré de toutes ses obligations concernant l'Arche. La Maîtrise d'ouvrage accepte cette demande de désengagement, et Spreckelsen confie la responsabilité pour l'architecture à Paul Andreu. Reitzel prend la décision de continuer le travail jusqu'au bout. La construction des deux piliers dure un an environ, deux équipes indépendantes travaillant en parallèle sur chacun d'eux.
L'inauguration a lieu en juillet 1989 qui est une période qui connait des célébrations d'envergure telles que les cent ans de l'inauguration de la Tour Eiffel, le bicentenaire de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (l'ouverture au public le 26 août 1989 intervient justement pour célébrer ce dernier évènement). Le sommet du G7 intervient au même moment.

Construite dans l'axe est-ouest parisien de l'axe Historique, elle rejoint d'autres monuments tels que l'Arc de triomphe de l'Étoile, l'Obélisque, les jardins des Palais des Tuileries et l'Arc de triomphe du Carrousel.

 

Recherche personnalisée