Get Adobe Flash player

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

sainte_chapelleAdresse : 8 Boulevard du Palais, 75001 Paris

Accès :

Métro: lignes 1 et 13, station Champs-Elysées Clémenceau
RER : ligne C, station Invalides ; ligne A, station Charles de Gaulle – Etoile
Bus : 28, 42, 72, 73,83, 93.
Métro: Cité

 

La Sainte-Chapelle est une chapelle qui fut édifiée sur l’île de la Cité, à Paris, à la demande de Saint Louis afin d’abriter la Sainte Couronne, un morceau de la Sainte Croix ainsi que diverses autres reliques de la Passion qu’il avait acquises.

Avec la Conciergerie, c’est l’un des anciens vestiges du palais de la Cité qui s’étendait sur le site couvrant l’actuel Palais de Justice.

La Sainte-Chapelle est gérée par le Centre des monuments nationaux auquel elle a été attribuée à titre de dotation par un arrêté du 2 avril 2008.

En moyenne, quelque 800 000 visiteurs de plus de 40 nationalités différentes visitent chaque année ce monument gothique rayonnant.

Architecture

Les plans sont probablement dus à Pierre de Montreuil qui l’édifia en un temps record : de 1242 à 1248.

Ce bâtiment est considéré comme un chef-d’œuvre de l’art gothique, certains auteurs estimant même qu’il marque l’apogée de cet art.

Conçue comme une châsse précieuse devant mettre en valeur les reliques y étant conservées, la Sainte-Chapelle, édifiée dans le palais royal de l'île de la Cité, devait également servir de chapelle royale. Elle superpose deux chapelles : l’inférieure pour les gens du commun, la supérieure pour l’entourage du roi, selon un usage courant dans la construction des palais royaux du Moyen Âge. Dans les premiers temps, la chapelle haute n’était d’ailleurs accessible que par les galeries supérieures du palais, Saint Louis n’ayant pas fait construire d’escalier public.

Pour sa construction, Pierre de Montreuil apporta une véritable innovation technique, le chaînage métallique, très en avance pour l'époque puisqu’il ne fut redécouvert qu’au xxe siècle.

À l'origine, un petit bâtiment annexe avait été élevé près de l’abside. Le niveau inférieur servait de sacristie tandis que la pièce située au niveau de la chapelle haute accueillait les actes et les sceaux royaux. Cette annexe a disparu en 1777, lors de la reconstruction de la grande cour.

Au faîte de la toiture se trouve une statue de l’archange Michel.

 

Recherche personnalisée