Get Adobe Flash player

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/httpd/vhosts/hcbg.com/parisvisite.net/templates/parisvisite2/functions.php on line 571

place_vosgesAdresse : Place des Vosges, dans le Marais

Accès : Métro Saint-Paul

La place des Vosges est la place la plus ancienne de Paris. Conçue par Clément Métezeau, elle est la sœur de la place Ducale de Charleville-Mézières.

La place des Vosges, née la « place Royale », fut construite par Henri IV de 1605 à 1612, sur l'emplacement de l'hôtel des Tournelles de triste mémoire. Elle a été inaugurée en 1612, à l'occasion des fiançailles de Louis XIII et d'Anne d'Autriche par u,n grand carrousel dirigé par Antoine de Pluvinel. Le centre de la place était plat, sablé, dégagé : il servait de terrain aux cavalcades, aux tournois, aux jeux de bagues et parfois aussi à des duels dont certains sont restés célèbres, tel celui qui coûta la tête à François de Montmorency-Bouteville en 1627. Elle fut rebaptisée « place des Vosges » en 1848 à l'occasion des Journées de février et de la proclamation de la Seconde République. Ce nom fut choisi en l'honneur du département des Vosges, le premier à s'être acquitté de l'impôt sous la révolution française.

La place des Vosges se trouve dans le Marais, faisant partie des 3e et 4e arrondissements parisiens

C'est une place carrée, de 108 m de côté, bordée d'immeubles d'habitation de deux étages en briques rouges à chaînages de pierre calcaire blanche et toits d'ardoise bleue très pentus, aux fenêtres à petits carreaux, d'une grande unité de présentation. En effet, un édit royal, pris au XVIIe siècle, a imposé l'unité de la composition des bâtiments et la hauteur uniforme, à l'exception du pavillon du roi, au centre du côté sud (le plus élevé de tous) et du pavillon de la reine, qui lui fait face sur le côté nord, qui sont volontairement plus élevés. Les pavillons courants font quatre travées de largeur, ils sont composés d'un rez-de-chaussée à arcades, de deux étages carrés et de deux étages de comble. Le plan de la place et des bâtiments qui la bordent est attribué à Jacques Androuet du Cerceau.

Pour préserver cette unité, la place est protégée depuis les années 1960, par le « plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais » et toute intervention, notamment sur les façades, ne peut se faire sans l'accord de l'architecte des Bâtiments de France.

Recherche personnalisée